Vous croyez connaître tous les super-héros ? Voici une nouvelle super-héroïne : Miss Marvel, nouvelle édition ! Cette histoire m’a rappelé le pouvoir qu’a Marvel de créer des personnages auxquels on s’attache tout de suite… Découvrez ma nouvelle critique de comics : Miss Marvel tome 1

Miss Marvel est un pseudonyme porté par plusieurs héroïnes, je vous en avais déjà parlé de la plus connue, Carol Danvers, dans mon article sur les super-héros qui se font remplacer. J’étais donc moyennement impressionnée à l’annonce en novembre 2013 d’un nouveau personnage utilisant ce nom, une sixième Miss Marvel, donc ! Lorsque Marvel a précisé que la nouvelle héroïne serait d’origine pakistanaise et de confession musulmane, c’est à ce moment que la surprise est arrivée ! Et la méfiance, aussi, car les personnages musulmans sont encore souvent représentés de manière caricaturale dans la culture Américaine. Depuis les attentats de 2001, il faut avouer que les amalgames semblent monnaie courante, rapprochant bien trop Islam et terrorisme. Rien que pour ça, il faut saluer la volonté de diversité positive de Marvel, mais les précautions étaient de mise.

critique de comics miss marvel tome 1

Miss Marvel n’est pas le premier héros de comics à être musulman, bien sûr… Il y a eu plusieurs personnages secondaires comme Dust dans New X-Men, créée par Grant Morrison ou alors un des Batmen que Bruce Wayne a recruté lorsqu’il a créé Batman Incorporated, une société coordonnant des héros du monde entier sous la bannière de la chauve-souris. C’était un Français nommé Nightrunner, Bilal Asselah de son nom civil. Encore une fois un personnage vraiment secondaire ! On a eu aussi un nouveau Green Lantern, Simon Baz, qui était également musulman mais dont on a pas vu grand chose de bon pour l’instant, puisqu’il y avait des allusions au terrorisme dans les premiers numéros le concernant. Subtil…
Autant vous dire que cette nouvelle héroïne de premier plan (Miss Marvel, c’est pas n’importe qui !) est un événement en soi. Mais en plus, quand c’est bien fait… Champagne, les enfants !

Miss Marvel – Kamala Kahn, la première grande héroïne musulmane chez Marvel

Nous découvrons donc Kamala Kahn, une adolescente de 16 ans du New Jersey qui cherche à être plus populaire, comme la majorité des gens de son âge. Mais sa religion, ses « jours fériés bizarres », ses parents stricts lui semblent des obstacles trop importants pour être appréciée. Alors qu’elle a fait le mur pour aller à une soirée, Kamala s’évanouit dans un brouillard mystérieux et à son réveil, elle se découvre des pouvoirs surhumains de métamorphe. (Pour ceux qui ne connaissent pas bien Marvel, c’est ce qu’on appelle une « brume terrigène » qui est réveille les gènes Inhumains présents chez quelques humains, révélant des pouvoirs. Si vous voulez en savoir plus, c’est ici) On la suit alors qu’elle tente de les contrôler et de s’en servir pour aider son entourage, tout en essayant de cacher ce qu’elle fait à sa famille !

critique de comics miss marvel tome 1

La différence entre les personnages précédemment cités et celui-ci, c’est qu’il a été créé par une musulmane, et ça se ressent ! L’éditrice Sana Amanat est à l’origine de cette nouvelle Miss Marvel, elle s’est inspirée de sa jeunesse pour donner des anecdotes réalistes sur la vie d’une adolescente musulmane aux Etats-Unis. La scénariste G. Willow Wilson décline très subtilement ces histoires sur papier. Les détails du quotidien d’une personne coincée entre deux cultures à priori difficilement conciliables sont très intéressants et accrochent immédiatement le lecteur !

Cette lecture prouve aux derniers ignorants qu’une famille musulmane est une famille comme les autres. J’ai adoré l’idée du frère de Kamala qui peut sembler extrémiste à cause de son choix de s’habiller de vêtements traditionnels mais que son père accuse lors d’un repas de famille de n’être qu’un glandeur qui se cache derrière la religion pour éviter de parler de sa situation de chômeur ! Et je me rappelle avoir ragé de la même façon que Kamala contre mon père qui ne voulait pas me laisser aller à une fête, pourtant la religion de mon père c’est Led Zeppelin et rien d’autre ! Bref, le sujet de l’islam est traité de manière réaliste et subtil, sans que ce soit l’enjeu principal : que rêver de mieux ?!

critique de comics miss marvel tome 1

réaliste, je vous dis

Au final, c’est une histoire très dynamique, qui rappelle le meilleur des X-Men, quand ils s’occupent de la personnalité de leurs héros et pas de voyages dans le temps improbables… Une métaphore de l’adolescence, un histoire qui souligne ce sentiment d’être différent, peu importe la raison. D’ailleurs si je dois rapprocher ce livre d’une autre sortie VF du mois, ce serait Batgirl : Year One ! J’ai lu les deux livres à la suite en fait, et il y avait cette même fraîcheur, cet esprit fun qu’on a parfois du mal à trouver dans les personnages sur-utilisés comme Batman ou Wolverine. Le style très cartoon du dessinateur Adrian Alphona colle parfaitement à l’atmosphère très ado du titre, on prend vraiment plaisir à regarder chaque case ! Les différents stades du costume que Kamala se crée sont géniaux et parfois très drôles ! Pas de Bat-ceinture mais un sac banane jaune pour cette Miss Marvel ! A mourir de rire.

critique de comics miss marvel tome 1

Comme je le disais dans l’intro, ce titre m’a rappelé pourquoi j’aimais (aussi) (un peu) Marvel, pour ces personnages drôles et tellement bien construits qu’ils pourraient être vrais !
Merci Miss Marvel, tu es parfaite et je continuerai à te lire religieusement ! (got it ?)

Pour lire Miss Marvel tome 1 retrouvez-la sur Amazon ou dans une librairie près de chez vous.