Batman, Superman et Wonder Woman forment la trinité, les super-héros les plus puissants et les plus importants de l’univers DC Comics. Mais Wonder Woman est beaucoup moins mise en avant, que ce soit en comics ou en adaptations à l’écran. Pourtant, elle est aussi intéressante que ses équipiers. Pour tout connaître de la princesse Amazone, voici mon guide de lecture de comics : Wonder Woman !

Wonder Woman a été créée en 1941 par William Moulton Marston, qui était un grand psychologue à l’origine de nombreuses avancées dans son domaine. Il était également un des rares féministes de l’époque ! Voilà ce qu’il déclare à ce sujet :
« Même les filles ne voudront pas être des filles tant que nos archétypes féminins manqueront de force, de vigueur et de puissance. Comme elles ne veulent pas être des filles, elles ne veulent pas être tendres, soumises, pacifiques comme le sont les femmes bonnes. (oui, bon, rappelez-vous qu’on est en 1941, pas exactement les mêmes valeurs qu’aujourd’hui…) Les grandes qualités des femmes ont été méprisées à cause de leur faiblesse. Le remède logique est de créer un personnage féminin avec toute la force de Superman plus l’allure d’une femme bonne et belle. »

Il crée donc l’égale son égale de Superman : forte, intelligente, belle. Ses armes montrent bien sa nature pacifique : elle a des bracelets à l’épreuve des balles et un lasso qui oblige ceux qui en sont encerclés à dire la vérité et à se soumettre à la volonté de Wonder Woman. Diana est née sur Themyscira, l’île des Amazones parfois appelée l’île du paradis. Elle est la fille de la reine Hippolyta, la reine de ce peuple de combattantes. C’est d’ailleurs une des choses les plus intéressantes chez ce personnage à mon avis : la contradiction entre son statut de guerrière et le fait que son peuple l’aie désignée pour être l’ambassadrice de la paix dans le monde des hommes…

guide lecture de comics : wonder woman

Wonder Woman se différencie des autres membres de la Justice League par ce statut : elle ne se comporte pas comme une super-héroïne, mais comme la représentante d’un peuple ayant reçu son costume et ses armes des dieux. La mythologie Grecque est indissociable du monde de Wonder Woman. Si vous n’aimez pas ce panthéon, passez votre chemin ! Hera, Athéna, Arès et compagnie sont très souvent évoqués. Depuis le reboot de 2011, ils sont carrément au centre de l’intrigue puisqu’il est révélé que Zeus est le père de Diana, contrairement à la légende qu’Hippolyta avait répandue selon laquelle elle avait sculpté un bébé dans de la glaise à laquelle les dieux avaient donné vie. Diana découvre donc qu’elle est à moitié déesse et que sa famille est encore plus dysfonctionnelle que la moyenne !! Dans cette version, les bracelets ses bracelets servent aussi à contenir ses pouvoirs qui seraient trop forts pour qu’elle puisse évoluer dans le monde des humains sans les blesser.

On retrouve souvent Steve Trevor à ses côtés, un pilote de l’armée américaine qui s’était crashé sur l’île natale des Amazones. C’est en le ramenant aux Etats-Unis qu’elle a le premier contact avec le monde extérieur. On les retrouve en couple dans beaucoup d’histoires. L’identité secrète de Wonder Woman est Diana Prince. Elle utilise ce nom pour être agent secret ou même vendeuse de vêtements dans les années 60, mais il vaut mieux oublier cette version !

Une de ces ennemies les plus célèbres est CheetahBarbara Minerva était une archéologue, qui s’est coupée avec un poignard provenant d’une ancienne tribu. Celle-ci vénérait la déesse de la chasse et lui permettait de s’incarner dans une humaine grâce à ce poignard. Elle prend donc une forme mi humaine mi animale et possède une force comparable à Wonder Woman.

guide lecture de comics : wonder woman

Ce résumé vous motive à lire les aventures de Wonder Woman ? Super ! Mais autant vous le dire tout de suite, ce ne sera pas facile de tout trouver… Pour une raison qui m’échappe totalement, le nombre de publications Wonder Woman est ridicule par rapport à Batman ou Superman. Le personnage a pourtant autant de potentiel… Heureusement, les choses changent : Urban Comics a sorti ses aventures depuis les New 52, qui sont excellentes ! Mais on attend toujours les rééditions d’anciennes histoires. Donc pour lire la majorité de ce qui se trouve dans ma liste, il va falloir passer par la V.O, ou avoir la chance de le trouver d’occasion à un prix raisonnable. Mais j’ai bon espoir que les publications Wonder Woman augmentent avec la présence future du personnage au cinéma !

Les meilleurs comics de Wonder Woman

guide de lecture de comics : wonder womanTrinité (Matt Wagner)

La première rencontre entre Wonder Woman, Batman et Superman est racontée dans Trinité.

Il s’allient pour contrer Ra’s Al Ghul qui menace Metropolis avec des missiles. Beaucoup d’action dans ce récit assez simple mais qui a le mérite de poser les bases de la personnalité et des relations entre les trois héros les plus importants du monde DC Comics. Les dessins sont en style presque cartoon, ce qui marche bien pour Superman, beaucoup moins sur Batman

Mais ça reste plus supportable que la traduction française médiocre… Prenez-le en V.O !

guide de lecture de comics : wonder womanJustice League : A league of one (Seule contre tous)

Un dragon menace un pays lointain, mais la pythie de Delphes annonce à Wonder Woman que si la Justice League le combat, il mourront tous…

Officiellement, c’est une histoire de la Justice League, que j’aurais d’ailleurs pu inclure dans mon guide de lecture de la Justice League tellement elle est extraordinaire. Dans les faits, c’est une démonstration de la puissance de Wonder Woman et une plongée dans son esprit.

Paradis perdu (Phil Jimenez, George Perez)

Ce gros recueil regroupe 7 histoires de Wonder Woman. Difficile de la placer dans l’ordre dans cette liste donc, car ces récits ont lieu à des moments différents de son histoire. Mais tout est compréhensible dans encyclopédie sous la main, promis !
guide de lecture de comics : wonder womanLes Dieux de Gotham montre les dieux du panthéon Grec prendre possession des méchants de Gotham City pour faire la guerre, comme d’habitude. On a droit à toute la Bat-family pour épauler Diana contre ses ennemis, c’est que du bonheur !
Paradis Perdu montre que la vie n’est pas de tout repos sur l’île paradisiaque de Themyscira. Un groupe d’Amazones rebelle se bat contre le reste de son peuple pour exiler la reine Hippolyte.
Une femme en or : Lois Lane suit Wonder Woman pendant une journée pour un reportage… Non sans montrer un peu de jalousie !
Oiseau de Malheur : Wonder Woman va sauver une ville d’une nouvelle super-méchante… Et va rencontrer une connaissance sur son chemin.
Telle mère telle fille : Il faut aimer les histoires cosmiques pour apprécier ce chapitre. Personnellement j’ai du mal, ça vole de partout, on comprend rien… Heureusement que ça se termine vite.
Vengeance : Wonder Woman a un nouveau défi, négocier avec Darkseid !
Inspiration : une présentation de l’histoire des Amazones, un hommage à Hippolyte. Un must pour les débutants !

guide de lecture de comics : wonder womanHiketeia (Greg Rucka, JG Johns)

Une jeune femme en fuite se présente au domicile de Wonder Woman et demande sa protection sous le serment ancestral de Hiketea, qui vient de l’antiquité. Liée par son sentiment du devoir, Diana va devoir la protéger même contre ses propres alliés… C’est court mais très intense, et sombre. Un très bonne histoire qui montre que Wonder Woman obéit à d’autre règles que ses alliés de la Justice League. Si elle porte le drapeau étoilé sur son costume, elle reste une Amazone, et plus qu’une héroïne en costume. Si vous lisez en V.O, la suite du passage très admiré de Greg Rucka sur le personnage se poursuit dans deux tomes très guerriers qui marquent les esprits : Eye of Gorgon et Land of the Dead.

guide de lecture de comics : wonder womanQui est Wonder Woman ? et le tome 2 Le Cercle (Gail Simone,Terry Dodson)

Ce récit prend place avec le crossover Infinite crisis, où Wonder Woman tue le criminel Maxwell Lord pour sauver le monde de son plan meurtrier. La vidéo de cette acte est retransmise dans le monde entier, qui se met à critiquer l’héroïne… Alors que les Dieux, les Amazones et l’île de Themyschira disparaît, Diana quitte son costume, Donna Troy (qui était sa sœur née de la magie à l’époque, aujourd’hui ses origines ont été réécrites différemment) devient la nouvelle Wonder Woman, alors que Diana Prince devient une espionne en secret, pour continuer sa mission d’une autre manière ! Le côté humain de Wonder Woman est révélé dans cette histoire inoubliable ! Pour ceux qui lisent en V.O, si vous avez aimé le style d’écriture de Gail Simone, vous pouvez continuer avec Rise of the Olympians.

Un petit mot sur L’Odyssée, paru en VF chez Urban Comics… Ne l’achetez pas ! Le nouveau costume est classe mais l’histoire n’est pas passionnante et se situe juste avant le reboot des New 52… Donc, aussitôt parue, aussitôt effacée !

Wonder Woman, New 52

guide de lecture de comics : wonder woman
Tome 1 : Liens de Sang, Tome 2 : Le Fruit de mes Entrailles, Tome 3 : De Sang et de Fer déjà parus. Le Tome 4 : La Guerre paraîtra le 17 octobre 2014 ! Scénariste : Brian Azzarello, dessinateur Cliff Chiang.

Les origines de Wonder Woman sont complètement modifiées suite au reboot des New 52. Dans cette nouvelle histoire, on découvre que Wonder Woman est la fille de Zeus et que ses pouvoirs viennent de son ascendante divine. Héra, la femme jalouse de Zeus traque toutes les femmes que son mari a séduites ainsi que les enfants qu’elles ont eu de lui… Les Amazones seront victime de son courroux. Diana, aidée du dieu Hermès, jure de protéger la dernière conquête de son père, Zola, qui est enceinte. Cette fois-ci, c’est la moitié du panthéon qui lui en veut, car une prophétie a annoncé que le trône de l’Olympe que Zeus vient d’abandonner serait ravi par un de ses enfants. C’est une ambiance très différente de toutes les publications précédentes, on est en plein dans la mythologie et on ne croise pas du tout le reste des héros DC. C’est comme si la Justice League n’existait pas, et tant mieux après tout, pour une fois on se concentre sur Diana et sa passionnante nouvelle famille, et on ne s’ennuie pas une seule seconde ! Les dessins magnifiques de Cliff Chiang sont parfaits pour ce récit : son style très personnel nous permet d’être totalement immergé dans ces histoires de dieux et de monstres sacrés… Une série d’une qualité exceptionnelle, tout simplement incontournable !

Les meilleurs films d’animations de Wonder Woman

guide de lecture de comics : wonder womanWonder Woman

Un film d’animation est sorti en 2009, malheureusement pas en France, alors qu’il est excellent ! Malgré tout, il se trouve sur les sites de vidéo… Je vous laisse chercher, ce film est la parfaite introduction à l’univers des Amazones ! C’est plus ou moins une adaptation de Gods and Mortals, de George Perez, un grand classique des origines de Wonder Woman. On y retrouve Steve Trevor qui se crashe sur l’île des Amazones, Diana envoyée comme ambassadrice, les Dieux Grecs etc. Que du bonheur !

En dehors de ce film, Diana est surtout apparue dans les films et séries animées Justice League. 
La série La Ligue des Justiciers (2001-2006) montre les débuts de cette équipe avec le fameux style Bruce Timm popularisé par la série Batman de 1992. C’est donc un gage de qualité !
Elle apparaît aussi dans tous les films de la Justice League dont j’ai parlé dans mon guide de lecture de comics sur cette équipe.

Les meilleurs films et séries de Wonder Woman

guide de lecture de comics : wonder womanLa série Les nouvelles aventures de Wonder Woman (76 – 79), où elle est incarnée par Lynda Carter, est certainement la représentation qui a le plus marqué les esprits. Parce que c’est une excellente série déjà, bien qu’elle soit dépassée aujourd’hui, mais surtout parce que c’est la seule… Pour l’instant ! La différence de traitement entre Wonder Woman et les autres héros de la Trinité est particulièrement flagrante à l’écran. Il y a eu plusieurs projets abandonnés, dont un film réalisé par Joss Whedon (snif !), la récente série avec Adriana Palicki qui n’a pas dépassé le stade du pilote, ou Amazon, une série envisagée par la chaîne Américaine CW en même temps que l’excellente série Arrow mais aussi Flash… Qui est la seule à avoir été abandonnée. C’est rageant n’est-ce pas ?! Vivement que Wonder Woman apparaisse dans Batman v Superman: Dawn of Justice en 2016, où elle sera incarnée par Gal Gadot. Et si les rumeurs sont vraies, elle aura son propre film par la suite, et là… On pourra mourir en paix !

Je vous laisse avec le générique inoubliable de la série Wonder Woman, et surtout bonne lecture !