Chaque milieu a ses scandales, et le milieu geek ne fait pas exception. Si vous suivez les news des comics et les sorties aux US, vous avez sans doute entendu parler de cette histoire de variant cover de Batgirl mettant en scène le Joker… Vous avez trouvé ça fatiguant ? Moi aussi ! Les comics et les polémiques : il semblerait malheureusement que ce soit une grande histoire d’amour !

Batgirl, variant cover ? C’est quoi ?

Les lecteurs de VF ne seront pas forcément familiers avec le principe de la variant cover. Comme les comics sortent chapitre par chapitre aux Etats-Unis, chacun a droit à sa propre couverture, et parfois une couverture alternative, variant cover en VO ! DC Comics fait régulièrement des mois « thématiques » pour ses covers. On a eu le mois spécial selfies, le spécial pin ups, et nous avons maintenant le spécial Joker !

les polémiques et les comics

les polémiques et les comics

les polémiques et les comics

La cover en question, par Rafael Albuquerque

C’est à cette occasion que la variant cover de Batgirl dessinée par Rafael Albuquerque a fait scandale : on y voit Batgirl en pleurs, tenue par un Joker sinistre à souhait, un pistolet à la main. Cette couverture fait écho à l’histoire de The Killing Joke, un comics scénarisé par Alan Moore et dessiné par Brian Bolland, sorti en 1988. Pour ceux qui ne l’auraient pas lue, désolée, je vais être obligée de spoiler ! Dans The Killing Joke, le Joker décide de prouver à Batman qu’une simple « mauvaise journée » peut faire n’importe qui basculer dans la folie. Il s’attaque à Gordon en tirant sur sa fille, Barbara, c’est-à-dire l’ancienne Batgirl, la laissant paralysée. Mais il ne s’arrête pas là. Alors qu’elle git dans une mare de sang, le Joker la déshabille et prend des photos qu’il montrera plus tard à son père. Bien que le Joker soit plus ou moins asexué, la présence des hommes de main peut laisser penser qu’elle a été violée. Le scénario reste vague sur ce sujet, mais même sans cela elle reste victime d’une agression sexuelle.

les polémiques et les comics

les polémiques et les comics

Ah, si les réseaux sociaux avaient existé à cette époque… Il y aurait eu un tel bruit autour de cette planche, qu’on en aurait parlé au JT !

Après la diffusion de cette variant cover faisant allusion à ces évènements, il y a eu beaucoup d’articles dénonçant cette cover comme choquante, particulièrement pour les victimes d’agressions sexuelles. D’autres articles ridiculisaient ces premiers articles. Le dessinateur a fini par décider de retirer cette couverture, car certaines personnes qui la critiquaient avaient reçu des menaces de mort, et oui ! Et bien sûr, il y a eu une grande bataille entre ceux qui dénonçaient cette minorité puritaine de « feminazis » -oui, parce que transformer le mot féministe en une insulte n’était pas assez, il fallait inventer un terme plus négatif en faisant appel à l’ami Hitler– et qui défendaient corps et âme la liberté d’expression, encore une fois insultée. Et de l’autre, les personnes qui se sentaient choqués par cette cover, tentant d’expliquer pourquoi elle était plus choquante que celle où on voyait la peau du visage du Joker, ou celle où Robin était battu à mort…

En ce qui me concerne, suite au très bon article sur The Mighty Blog, j’avais fini par donner mon avis. Je n’en ai pas ! Je trouve très difficile de prendre parti pour un camp ou pour l’autre. D’un côté, cette cover est très angoissante c’est certain, mais elle ne m’évoque pas immédiatement l’agression sexuelle, plutôt la peur que peut engendrer un personnage aussi sadique que le Joker. Je ne suis pas plus choquée par celle-ci que par les covers sanglantes ci-dessus. Mais je n’ai jamais été victime d’agression sexuelle, alors qui suis-je pour juger ce que peuvent ressentir ceux qui en l’ont vécu ? Je trouve aussi ce choix de cover étrange pour le titre Batgirl, qui vise un public ado depuis quelques mois. Dans tous les cas, je ne vois pas l’intérêt de célébrer The Killing Joke, dont la lecture m’avait marquée, mais dans le mauvais sens… Je trouve cette histoire surestimée. Même Alan Moore l’a regrettée publiquement il y a quelques années ! Pour moi, cette cover est un choix peu judicieux mais pas scandaleux. Surtout, je ne vois pas l’intérêt de s’insulter aussi violemment autour d’une simple couverture alternative.

Les comics et les polémiques

Pardon mais ça me fait mourir de rire

Spider-Woman version porno, Gal Gadot et ses petits seins : les autres polémiques

Bien sûr, ce n’est pas la première polémique dans le monde des comics. L’an dernier, l’une d’entre elles m’a particulièrement marquée : l’histoire de la variant cover (décidément !) de Spider-Woman, dessinée par Milo Manara.

Les comics et les polémiques

Encore une fois, bataille entre les fans : les uns traitant les gens choqués par cette cover de « coincés » et les autres traitant les défenseurs de Manara de sexistes. J’ai moi-même eu une discussion avec d’autres fans où je me suis faite taxer de coincée et d’être en fait sexiste puisque je ne voyais rien d’autre que du sexe quand je voyais une femme dessinée (!). Alors qu’en réalité je trouve cette couverture un peu ridicule, parce qu’on dirait qu’on a colorié directement sur sa peau, qu’on peut quasiment voir l’intérieur de son corps via ses fesses mais que son visage est par contre tout plat. Il y a une raison pour laquelle Manara est spécialisé en BD érotique : parce qu’il ne fait que ça. C’est un style que j’apprécie d’ailleurs, et Manara est capable de bien mieux que cette cover, on dirait qu’il l’a bâclée. Je n’ai tout simplement aucune envie de m’identifier à cette héroïne-là, mais c’est mon avis personnel et je ne demanderai pas que cette couverture soit retirée pour autant…

Les comics et les polémiques

J’ai aussi lu ce week-end un article me rappelant les réactions des « fans » au moment de l’annonce du casting de Gal Gadot dans le rôle de Wonder Woman au cinéma. Beaucoup disaient qu’elle n’était pas assez imposante physiquement, ce qui peut être une remarque légitime si on ne voyait pas régulièrement les acteurs masculins gagner 30 kilos de muscles pour un rôle. Mais certains disaient surtout qu’elle n’avait pas des seins assez gros pour jouer Wonder Woman ! Alors… Quelqu’un connaît une actrice ayant naturellement des seins aussi gros que son visage ??

wonder-woman-fabok

J’admire Gal Gadot pour prendre ces critiques aussi bien, du moins en apparence. Elle a d’ailleurs déclaré « The true Amazons had one boob so it won’t bother them in their archery. So it’s not going to be like real Amazons. We always try to make everyone happy but we can’t. » Clever girl !
Bien sûr, Ben Affleck aussi a eu des critiques lorsque la Warner a annoncé qu’il serait le prochain Batman, mais c’était sur son supposé manque de talent en tant qu’acteur, pas sur la taille de ses couilles pectoraux !

oups, mauvais costume !

oups, mauvais costume !

Bref, vous l’aurez compris, les « scandales » sont nombreux dans le monde des comics, et des geeks en général. J’ai même parfois l’impression qu’il y en a plus qu’ailleurs… Tiens tiens, et si les éditeurs les créaient volontairement pour faire parler de leur comics et donc augmenter leurs ventes ?!
C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai choisi de ne pas faire de « news comics » sur ce blog, et de me concentrer sur les parutions VF et des analyses plus généralistes. Je n’ai pas envie d’entrer dans tous ces débats stériles. Et les news, d’autres le font bien mieux que moi ! Allez voir chez les copains blogueurs pour ça !

Je trouve qu’il ne vaut pas la peine de s’écharper sur ce type de sujet. Je suis féministe, et je l’affirme même si certains pensent à tord que c’est devenu un gros mot. Je regrette qu’il y ait encore beaucoup de sexisme dans le milieu des comics, même si ça évolue dans le bon sens. Il y a de plus en plus de comics qui aiment les femmes ! Mais avoir ces idées ne me donne absolument pas envie de participer à toutes ces polémiques, qui, honnêtement, me fatiguent. Elles ne font que discréditer les fans de comics et les faire apparaître plus fermés d’esprit aux yeux des non-initiés. Elles ne font que discréditer les féministes. Et je trouve ça vraiment triste. Et si on respectait les opinions de chacun, pour changer ?

Avengers Hug par Nathan Stapley

Avengers Hug par Nathan Stapley