Le handicap peut sembler incompatible avec le statut de super-héros, par définition un humain avec des capacités mentales et physiques extraordinaires. Pourtant, de nombreux scénaristes ont incorporé un handicap physique, contrastant avec les pouvoirs de leur personnage principal. Découvrez tous ces super-héros qui ont su dépasser leur invalidité.

 Les super-héros handicapés

Dr_Mid-Nite

L’idée est loin d’être nouvelle, puisque le premier a été créé par DC Comics en 1941 : Doctor Mid-Nite ! Ce chirurgien est blessé aux yeux pendant un accident, il est aveugle en pleine lumière mais il découvre qu’il peut voir parfaitement dans le noir. Ses talents pour le combat à mains nues et ce nouvel avantage sur ses opposants le poussent à devenir un héros. Vingt ans avant le plus célèbre des héros aveugles, Daredevil ! Matt Murdock sous son identité civile a lui aussi perdu la vue lors d’un accident, mais il « voit » plus que les voyants grâce à ses autres sens hyper développés ainsi qu’à son « sens radar ». On a d’ailleurs hâte de voir son histoire adaptée en série TV, surtout après avoir vu l’affiche pour la promouvoir !

Les comics et le handicap

 Une intrigue utilisée de manière récurrente dans les comics consiste à rendre le héros aveugle de manière temporaire, pour apporter un peu de suspense à une histoire. Ce handicap doit être le plus répandu dans les comics ! Et encore, on ne compte pas les borgnes, comme Nick Fury ou Deathstroke ! Pour eux, avoir un ou deux yeux valides ne change rien : ils sont quand même capables de vaincre tous ceux qui se mettent en travers de leur chemin

 On peut aussi citer Don Blake : pour punir Thor de son arrogance, Odin l’envoie sur Terre dans le corps de cet homme, qui marche à l’aide d’une canne. Lorsqu’il s’empare de son marteau Mjolnir, il se transforme à nouveau en Thor.

Flash Thomson est aussi un bon exemple, bien que moins connu que les autres héros dont j’ai parlé. Il est le nouvel hôte du symbiote Venom, dont j’ai parlé ici. Cet ancien soldat amputé des jambes sert aujourd’hui le gouvernement en tant qu’agent secret. Lorsqu’il fusionne avec Venom, il retrouve ses jambes en même temps que la force énorme du personnage.

super héros et handicap

Le point commun entre tous ces personnages ? Ils compensent leur handicap avec des capacités surnaturelles, il est en quelque sorte annulé.

On pourrait là aussi parler des héros qui perdent l’usage de leurs jambes comme Iron Man qui s’est retrouvé paralysé pendant un an, mais qui voyait ce problème complètement occulté à chaque fois qu’il mettait son armure, qui « remplaçait » ses jambes.
Mais des personnages handicapés qui restent dans leur fauteuil ou qui ne voient vraiment pas mais qui sont des héros quand même, c’est possible ?

Docteur Strange

les comics et le handicap

Stephen Strange était un chirurgien brillant, mais égoïste qui ne s’intéressait qu’à l’argent. Un accident de voiture le blesse gravement : il ne retrouvera jamais la motricité de ses mains. Il sombre dans la dépression, et ne pouvant plus opérer, perd ceux qu’il considérait comme ses amis. En désespoir de cause, il part dans l’Himalaya pour rencontrer L’ancien, un guérisseur qu’on dit capable de miracles. L’ancien lui promet qu’il retrouvera ses mains s’il se soumet à l’apprentissage des arts mystiques. A l’issue de cette formation, il ne guérit pas de son handicap mais reconnaît ses erreurs passées et retrouve un sens à sa vie : il devient le maître incontesté des sciences occultes. On le verra au cinéma le 4 novembre 2016 !

Charles Xavier

super héros et handicap

Tout le monde connaît l’histoire du meneur des X-Men : paralysé des deux jambes, il n’en reste pas moins un des êtres les plus puissants et les plus positifs de la planète. En effet, il est le télépathe le plus puissant, mais il a aussi créé un foyer pour tous les mutants et leur a montré la voie vers un monde idéal où les humains et les mutants vivraient en harmonie. La perte de sa motricité n’a pas du tout affecté sa capacité à inspirer les jeunes mutants à utiliser leurs pouvoirs pour faire le bien ! S’il est le plus connu, il n’est pas mon préféré…

Oracle

super héros et handicap

Barbara Gordon est selon moi le personnage qui donne la meilleure image d’un héros handicapé. Elle a d’abord été la première Batgirl, dont je vous avais parlé dans mon guide de lecture ici. Mais le Joker a décidé de prouver qu’une « mauvaise journée » pouvait suffire à rendre un homme fou, il a donc essayé d’atteindre James Gordon en attaquant sa fille. Lorsqu’il lui a tiré dans la colonne vertébrale (entre autres violences…), elle devient paraplégique. Au lieu de totalement se laisser abattre par cette situation, elle continue son combat contre le crime sous une autre forme : elle devient Oracle, une pirate informatique et surtout agent de renseignement des héros DC Comics, mais avant tout de Batman. Elle crée une équipe d’héroïnes qu’elle dirige, les Birds Of Prey, avec Black Canary et Huntress. Bref, elle devient, plus encore que lorsqu’elle était Batgirl, une héroïne de poids dans le paysage déjà bien encombré des héros DC Comics.

birds of prey

Elle est pour moi le modèle de ce qu’on peut faire de beau d’un personnage en situation de handicap. Parce qu’après tout, devenir un héros c’est aussi surmonter ses propres faiblesses pour devenir supérieur aux autres humain, « surhumain » ! Que ces faiblesses se situent au niveau d’un caractère ou d’une faiblesse ne change rien… Mais quel meilleur exemple qu’une femme qui perd ses jambes, son outil de travail en tant que Batgirl, mais qui réussit à totalement dépasser son agression tragique pour devenir plus forte, encore meilleure ! Malheureusement, le reboot des New 52 a fait revenir Barbara Gordon en tant que Batgirl, grâce à la magie d’une puce dans son cerveau qui lui rend l’usage de ses jambes…

Beaucoup pensent, et j’en fais partie, que la disparition d’Oracle est triste car la faible représentation du handicap physique parmi les super-héros en prend un coup, et que ce personnage est plus iconique en tant qu’Oracle que en tant que Batgirl. Elle montrait plus qu’aucune autre que le handicap n’est pas une tragédie insurmontable ! Des héros en collant, il y en a plus qu’il n’en faut. Mais il n’y avait qu’une seule Oracle !

Je n’ai parlé ici que des handicaps physiques… La semaine prochaine, je vous parle des handicaps mentaux ! A très vite !